Infections urinaires: quelques astuces de grand mère pour soulager la douleur avant d’aller chez le docteur.

Bon, aujourd’hui on va parler pipi.

J’ai la chance inespérée d’être une adepte (comme les trois quarts de mes consœurs sur cette planète) des infections urinaires chroniques. Je sais donc exactement ce que tu ressens, quand toi, petite fleur fragile des bois, tu t’installes sur la cuvette et tu serres les dents pour éviter de hurler à la mort tellement ça fait mal.

tumblr_inline_mwlq6eUCTw1qlu4i1

D’abord, il faut savoir que franchement, si t’en as tous les mois, ce n’est pas normal. Il faut le dire à ton médecin absolument car le problème peut être « plus grave » (non t’inquiète, je suis pas Google, je te dis pas que t’as un cancer généralisé quand t’as des infections urinaires à répétition) dans le sens où cela veut dire que tu as peut-être la vessie fragilisée.

Alors si ça tombe un dimanche et que le doc est au golf, pas de panique, j’ai deux trois astuces pour éviter de souffrir le martyr. Je te réécris d’abord les conseils bateau histoire de ne vraiment rien oublier.

1. « Boire beaucoup d’eau »

Oui, on sait que c’est important même si on n’a pas forcément envie de tout faire pour aller aux toilettes. Mais franchement, c’est important.

gif girl drink water

2. « Éviter de manger acide »

Genre tout ce qui est pain blanc, alcool, sucre ou sodas. Vois le côté positif, tu fais régime en même temps.

girl eating

3. « Aller aux toilettes chaque fois qu’il le faut ».

cat-slams-bathroom-door

Maintenant, je vais vous donner mes astuces de grande infectieuse urinairienne.

1. Prendre une douche et se laver avec du bicarbonate. La douche doit être chaude et il ne faut pas lésiner sur le produit. N’ayez crainte, vous ne risquez rien.

2. Boire du jus de Cranberry en prévention, mais aussi pendant au cas où.

3. Privilégier les légumes, les produits laitiers et la viande/poisson, qui sont des aliments moins acides.

4. Trouver la cause du pourquoi du comment. Par exemple, je sais que quand je bois beaucoup d’alcool la veille, le lendemain, j’ai à coup sûr une infection urinaire. La fatigue peut être un autre facteur, le stress, l’alimentation… A toi de trouver cette raison pour éviter la guerre toutes les deux semaines.

5. Éviter les vêtement moulants: tout le temps en général mais surtout pendant l’infection. Achète-toi un jogging trop large et oublie tes strings/tangas/boxers.

6. Éviter de croiser les jambes toute la journée: du moins pendant. On reste les jambes bien parallèles et on n’essaye pas de se la jouer femme fatale pendant cette période atroce.

Voilà, j’espère que j’ai pu t’aider… La meilleure solution étant que tu ailles chez le doc, parce que rêve pas, sans lui et ses médocs merveilleux, c’est mort ça partira pas.

LPF

8 réflexions sur “Infections urinaires: quelques astuces de grand mère pour soulager la douleur avant d’aller chez le docteur.

  1. Bien vu ! Moi, je rajouterais :
    7. Faire pipi à son aise (prendre son temps), ne pas se retenir trop longtemps et ne pas « pousser » pour vider la vessie.
    8. Faire pipi après un rapport sexuel.
    9. Éviter les toilettes intimes invasives (si y’a pas de recommandation du gynéco pour un autre souci) pour ne pas tuer toute la flore vaginale (mon dieu comme c’est joliment tourné)

    Saloperie d’escherichia coli.

    (Et je sais que c’est pas bien, mais je garde un comprimé de l’antibiotique prescrit lors de la précédente crise en roue de secours. Parce que chez moi c’est bien souvent la même merde – sans mauvais jeu de mot – qui est responsable et qui déclenche l’infection un lendemain de guindaille. Donc un dimanche. Quand mon médecin est au golf aussi)

    Re- Saloperie d’escherichia coli.

    Là-dessus, je m’en vais au petit coin 😉

    • Justement tiens, hier soir, incorfort urinaire….jme suis dit que ça puait du cul cette affaire…Et que j’avais bien fait de me garder 4 comprimés d’antibios pour une mini cure entre hier soir et demain….Les antibiotiques c’est pas automatique mais merde, c’est toujours les mêmes traitements qui me font guérir. Aujourd’hui, ça va mieux !

  2. De même pour moi, il fut un temps c’était une fois par mois puis plus rien jusqu’à ma grossesse! Et depuis deux mois, j’y ai le droit assez souvent. C’est atroce!!! Et l’Homme avec lequel je vis ne comprends pas. Bin non, je n’ai pas la tête de quelqu’un qui a la gastro, mais j’ai tout aussi mal… Et encore la gastro ça dure moins longtemps! Je n’ai pas encore trouvé le pourquoi du comment chez moi, mais j’irais voir un spécialiste dès que Bébé sera là… Et si il trouve quelque chose alors je reviendrais sur cette page et ferais partager mon expérience.

    Sur ce, Courage compagnon de combat! « Toutes unies sous le même drapeau »!

  3. Bonjour,
    Il y a un médicament anti-douleur (donc cela ne soigne pas) en vente libre en pharmacie qui permet de tenir le dimanche que le médecin n’est pas disponible : c’est uropyrine. C’est un peu le dafalgan de la vessie. Seul inconvénient, cela colore les urines en orange un peu fluo…

  4. En tant que grande adepte du mal, j’ai tout essayé…et The Truc pour attendre le retour du doc des 18 trous est de s’enfiler un bon gros bol d’infusion de thym…voire 2-3 (pour ma part j’ai investi dans des tasses de 600ml…on peut agrémenter le breuvage de miel à volonté! ce sont deux anticeptiques qui dégomment cette ‘saloperie d’escherichia coli’ 😉 …ça soulage la douleur en peu de temps!
    Il fût un temps où j’avais fait des crises a répétition à raison d’une tous les 2 mois, malgré les antibios…du coup, analyses-examens qui n’ont rien donné…et une cure d’antibio de 3 semaines à dose de cheval pour anéantir les récalcitrants a remplacé les infections pipi par mycoses par là aussi…bref…tout cela est bien révolu, j’ai une réserve de thym au jardin, au moindre signe-je m’enfile un jus de thym bien corsé, et c’est reparti comme en l’an 40! (et je pousse l’obsession à mettre du thym presque dans ytous mes plats! ça ne paut pas faire du mal! 😀 )

    • Alors là tu m’apprends quelque chose ! Tu mets combien de thym environ dans une infusion? Ça m’intéresse parce que j’en ai tout le temps!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s