Instant poésie : analyse de chanson : Bella. Parce qu’il faut bien.

Je suis prof de français, tu savais? Non? Bon. Ben je suis prof de français.

Faute de pouvoir analyser les chansons actuelles et dire réellement ce que j’en pense à mes élèves ébahis, je vais vider mon sac ici et analyser, en votre présence, cette chanson culte (surtout depuis Kendji) qu’est BELLA.

[Intro]
Bella, Bella
Bella, Bella
Bella, Bella
Bella, Bella

Nous constatons immédiatement, par une discrète figure de style répétitive, que l’auteur, pardon, le poète, tient particulièrement à ce qu’on retienne le prénom de son héroïne, prénom dont on peut penser, mais c’est sans doute outrepasser nos droits d’analystes, qu’il a été choisi pour figurer la beauté de la patronne.

lkhsqlkhfkjqh

[Refrain x2]
Elle répondait au nom de « Bella »
Les gens du coin ne voulaient pas la cher-lâ

L’auteur, en héros littéraire de son époque, ose placer un mot en verlan, gardant ainsi vivace une culture urbaine ô combien présente. Il vient de la téci. Si.

tumblr_ls0kc1hGnD1qkbwyb

Elle faisait trembler tous les villages

On peut éventuellement envisager que l’héroïne est en surpoids.

tumblr_m8h2u26pNI1qhmi2t

Les gens me disaient : « Méfie-toi d’cette fille-là »

Maître Gims ose dénoncer les traits défaillants de la sociaytay : les gens sont médisants.

tumblr_mnn960jzCK1qlr7g0o1_500

[Couplet 1]
C’était un phénomène, elle n’était pas humaine

HaHA. Il s’agit donc de LA Bella. Tout s’explique. Nous pourrons désormais nous rappeler que Gims évoque ici une autre héroïne marquante de la grande littérature romantico-fantastique du XXIème siècle.

Bella-bella-swan-31280859-500-209

Le genre de femme qui change le plus grand délinquant en gentleman
Une beauté sans pareille, tout le monde veut s’en emparer
Sans savoir qu’elle les mène en bateau

Au niveau purement rhétorique, nous sommes clairement en face d’un chef d’œuvre. Baudelaire peut aller se rhabiller.

5457_cac9

Hypnotisés, on pouvait tout donner
Elle n’avait qu’à demander, puis aussitôt on démarrait

On cherchait à l’impressionner, à devenir son préféré
Sans savoir qu’elle les mène en bateau

Elle LES mène en bateau : l’auteur s’exclut entièrement des menés en bateau t’as vu? C’est pas lui c’est eux. Le tout avec une finesse poétique rare.

1379198928880

Mais quand je la vois danser le soir
J’aimerais devenir la chaise sur laquelle elle s’assoit

UntitledJ’veux dire, t’imagines? Il aimerait devenir ta chaise. L’endroit où tu poses tes fesses. Si ça, c’est pas le summum même de l’amour, kèce? I ask you ze questchion…

Ou moins que ça, un moins que rien
Juste une pierre sur son chemin

Et on y retourne

[Couplet 2] (non, c’est pas fini, désolée)
Oui, c’est un phénomène qui aime hanter nos rêves

Rime riche? Phénomène/rêve.

tumblr_lps7cb37pY1qjemo2o1_500

Cette femme était nommée « Bella la peau dorée »
Les femmes la haïssaient, toutes la jalousaient

C’est bien connu, les femmes n’aiment pas les pouffes. Mais je m’égare.

Mais les hommes ne pouvaient que l’aimer

Elle n’était pas d’ici, ni facile, ni difficile

« ni facile, ni difficile ». Ambiguïté du personnage. Captivante, machin, machin. Bref, on commence à avoir saisi l’idée principale.

Synonyme de « magnifique », à ses pieds : que des disciples

Qui devenaient vite indécis, tremblants comme des feuilles

Elle te caressait sans même te toucher

Mais quand je la vois danser le soir
J’aimerais devenir la chaise sur laquelle elle s’assoit
Ou moins que ça, un moins que rien
Juste une pierre sur son chemin

[Refrain x2]

[Couplet 3]
Allez, fais-moi tourner la tête, hé-hé
Tourner la tête, héhé

tumblr_mcm9hwrqCq1ribfwxo1_500
Rends-moi bête comme mes ieds-p’, hé-hé
Bête comme mes ieds-p’, héhé

Non mais ça va tsé, Gims, je crois que c’est bon là. T’as pas VRAIMENT besoin d’aide.
J’suis l’ombre de ton ien-ch’, hé-hé
L’ombre de ton ien-ch’, héhé

Référence évidente à ce pauvre Grand Jacques qui n’avait malheureusement rien demandé.

tumblr_mfm359DVia1rs218bo1_500

Fais-moi tourner la tête, hé-hé
Tourner la tête, héhé
Fais-moi tourner la tête, hé-hé
Tourner la tête, héhé
Rends-moi bête comme mes ieds-p’, hé-hé
Bête comme mes ieds-p’, héhé
J’suis l’ombre de ton ien-ch’, hé-hé
L’ombre de ton ien-ch’, héhé
Fais-moi tourner la tête, hé-hé
Tourner la tête, héhé

Ma conclusion :

Maître Gims adresse ici une ode à Kristen Stewart et à Jacques Brel, avec toute la profondeur d’un esprit éclairé, digne héritier du siècle des lumières.

I'm_just_kidding

En fait, je déconne. C’est une catastrophe musicale. Et qui reste en tête en plus.

giphy

Aidez-moi.

signature

16 réflexions sur “Instant poésie : analyse de chanson : Bella. Parce qu’il faut bien.

  1. Merci, grâce à toi et ton decortiquage, j’ai enfin compris les paroles ! Mais finalement, je préférais avant, car ça ne veut vraiment rien dire !
    En fait, j ´aime la reprise de Kendji pour le rythme et les intonations gitanes et c’est tout !
    A +

  2. Moi qui n’ai pas d’enfants en âge de choisir la station de radio ou d’acheter des CD (télécharger sur ITunes, vis avec ton temps, ma pov’vieille), j’a eu l’immense honneur de n’entendre cette chanson pour la première fois que lors de l’émission de Cyril Hanouna, TPMP, retransmise sur Plug au début de cette année. Et encore, c’était un tout petit extrait.
    Je suis sauvée pour quelques années encore. J’ai le droit de mettre mes CD de Blur, Suede, Depèche Mode ou Muse. Et si il rouspète, tant pis pour lui. Moi j’ai bien dû me farcir Adamo toute mon enfance dans la voiture de mon papa!

    • Ah bin tiens je ne connais pas du tout, par contre je suis TPMP quasi tous les soirs, donc j’ai dû probablement entendre ça là bas =D
      En écoutant classic 21 toute la journée, c’est pas là dessus que je vais tomber sur ce titre j’imagine ^^
      (Par contre ma maman à moi ne m’a fait écouter que des bonnes choses ^^ les Stones, Beatles et autres zic des 60’s – 70’s =D )

  3. Je ne connaissais pas… c’est vrai que ça reste en tête.
    En plus la phrase « juste une pierre sur ton chemin » avec l’air qui va avec me dit quelque chose mais je ne trouve pas. Ça va me hanter toute l’aprem

  4. ahhhhh, merci merci merci! Quand j’ai entendu ce chef d’oeuvre pour la première fois, j’ai aussitôt eu une pensée émue pour notre pauvre Brel qui a vite été dépassé par la verve de nos poètes modernes, j’espérais que quelqu’un d’autre ait remarqué la référence et en parle un jour… par contre je ne te remercie pas de me l’avoir remise en tête pour les prochains trois jours!!

  5. Je me gausse!! 😂 j’avoue ne pas avoir fait ce rapprochement avec Twilight mais d’un coup ça me paraît tellement évident! Et drôle pour le coup. Le texte n’a rien de profond c’est clair, c’est juste la mélodie qui est super entraînante je trouve; ça n’est que mon avis! Fichu moustique dont ma fille raffole (il est dans sa playlist Deezer)…Pendez moi!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s