La Mort est mon Métier n’est pas un livre de plage. (mais tu peux le lire quand même)

Oui, je sais, j’avais promis des articles de romans de plage, relax Max, doigts de pieds en éventail et cerveau au repos.

Cela dit vous savez pertinemment qu’il est rare qu’on vous parle d’un roman qui vient de sortir : on préfère vous parler des romans qu’on a aimés depuis toujours, histoire de vous confier nos valeurs sûres.

Puis je suis retombée sur ce roman et pas le choix, la morale (la mienne en fait) voulait que je vous en parle.

9782070367894FS[1]1285584611

Je l’ai lu durant mes études et j’ai dû le relire quelques fois depuis…

pitchIl s’agit des « mémoires » de Rudolf Höß, le commandant d’Auschwitz, le plus tristement célèbre camp d’extermination de la Seconde Guerre Mondiale.

Rudolf, nommé ici Rudolf Lang, est élevé par un père strict, dominateur et catholique fanatique.

Petit à petit, il va évoluer dans une Allemagne ravagée par la première guerre et se diriger vers la S.S. qui lui permettra, étant donné son zèle sans limite, de grimper les échelons jusqu’à diriger l’extermination des prisonniers de son camp.

Rudolf deviendra ensuite obsédé par le travail bien fait, observant les chiffres, analysant les problèmes comme un directeur d’usine de production le ferait, négligeant toute morale ou sentiment humain.

avisRoman marquant, bouleversant, presque traumatisant qui vous pousse à comprendre, voire à plaindre le bourreau, victime d’un système broyant les âmes et les idées.

A l’heure où les extrêmes remontent et passent partout, à l’heure où l’on rabat son mécontentement sur des systèmes « moins laxistes » (c’est bien joli, les euphémismes), à l’heure où « il leur faudrait une bonne guerre », un livre à mettre entre toutes les mains car, s’il était obsolète lors de sa sortie, le voici revenu plus que jamais d’actualité.

oLVXQHG25tNWnU9Jc-d7DDl72eJkfbmt4t8yenImKBVvK0kTmF0xjctABnaLJIm9signature

11 réflexions sur “La Mort est mon Métier n’est pas un livre de plage. (mais tu peux le lire quand même)

  1. Du même auteur, il y a aussi « l’île », qui raconte l’histoire de naufragés qui essayent de survivre sur une île après une mutinerie, je l’avais lu une première fois en 6ème (grâce à mon prof de français ^^) sans trop comprendre puis je l’ai relu plusieurs fois depuis et je le recommande (pareil, pas trop un livre « détente » mais qui fait réfléchir)! 🙂
    ps: je ne commente jamais vos articles mais je lis le blog tous les jours, continuez comme ça, c’est super! 🙂

    • « Un peuple qui oublie son passé, se condamne à le revivre » une citation qui devrait en faire réfléchir plus d’un…. (même si je préfère d’habitude lire et rire des commentaires de ce site,) je ne peux pas m’empêcher en ce moment d’avoir froid dans le dos et donc oui nous devrions tous nous sentir concernés si ce n’est consternés par ce mouvement. ..

  2. J’en avais entendu parler, tu me donnes vraiment envie de le lire. Après, je pense pas que les montés des extrèmes soit synonymes de répétition de l’histoire, juste un ras le bol généra des parti politiques qui sont décalé de la réalité, sur ce je dis plus rien, les débats politique c’est pas une bonne idée ~

  3. Quitte à partager : « El dorado » de Laurent Gaudé
    LE livre qui m’a touché, petite larme à l’oeil, tellement bien écrit et percutant.
    Parcontre la ça parle d’immigration, mais à lire, je le recommande vraiment !

  4. Je te partage le mien « Ida, histoire vrai d’une paricide », une enfant vivant sous la doctrine de son père fan d’Hitler. Cette histoire est bouleversante…

  5. A mon avis un roman dérangeant.
    On se rend vite compte dans ce livre que Rudolf ne voit plus les etres qui se cachent derrieres les chiffres.. Un peu comme les chefs d’entreprises d’aujourd’hui…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s