Barbie Chimio, non non, c’est pas une blague.

Voilà qu’en me promenant tranquillement sur Facebook je tombe sur un article parlant d’une certaine production en grand nombre de « Barbie Chimio ». Je vous avoue que ma première réaction a été de croire que c’était une blague.

Donc, pour vous situer l’action du machin, la firme Mattel, étant spécialisée dans la commercialisation de jouets pour enfants, notamment Barbie, s’est lancée dans la production d’une Barbie chauve et qui a parfois subi l’ablation d’un sein (selon les modèles). Preuve en images histoire que vous vous fassiez une idée de la chose:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Voilà voilà.

Je vous avoue que je suis complètement mitigée face à ce nouveau « jouet ». D’abord parce qu’elle a tendance, aux premiers abords, a choquer un petit peu puisqu’on a toutes été « élevées » par la Barbie parfaite aux cheveux longs et blonds, ensuite parce qu’elle déstabilise notre stéréotype du « jouet » en général.

En y réfléchissant et en me documentant sur cette histoire, je trouve que l’idée, même si elle est maladroite par son nom (« Barbie Chimio »), n’est peut-être pas si débile. En fait, j’ai pu lire les commentaires de certaines mamans américaines ayant des petites filles atteintes du cancer qui étaient heureuses de voir que leur enfant pouvait s’identifier à une femme qui, même sans cheveux et sans poitrine, pouvait continuer à être jolie.

Mais cette tendance à « banaliser » la maladie à travers une poupée continue de me déranger un peu. Je me dis que si tout le monde peut en avoir, la gravité du cancer se verrait amoindrie et les enfants grandiraient avec l’idée selon laquelle le cancer n’est pas une maladie si « grave » (attention, je précise quand même que ce n’est pas Barbie qui va changer totalement notre vision de la maladie, et je ne pense pas qu’on soit obligé de s’en procurer une).  En fait, je me vois mal acheter à ma nièce une Barbie Chimio quand elle deviendra à la mode et que tous les enfants la voudront. Je me vois mal également dans les magasins de jouets, à tenter de choisir entre une Barbie dont un sein a disparu ou une autre qui n’a pas de cheveux. Pourtant, si on me disait que Mattel sortait une Barbie enrhumée, ou même, qui a la gastro, bref, atteinte d’une maladie bénigne, je pense que je ne trouverais pas ça aussi interpellant.

Totalement mitigée je vous dis.

pensez

LPF

12 réflexions sur “Barbie Chimio, non non, c’est pas une blague.

  1. Partagée aussi. Le cancer est monnaie courante chez moi puisque tous les morts l’ont été à cause de ça (hyper rassurants d’ailleurs, comme si personne ne pouvait mourir de vieillesse dans ma famille !). Une super copine, ma mère et ma belle mère ont eu un cancer du sein (avec ou sans ablation c’est selon). Ma copine qui est d’ailleurs dans plein d’assos doit d’ailleurs avoir un avis là dessus en tant que 1ère concernée (une miraculée disent les médecins…), je lui demanderais parce que moi sur le coup je suis aussi perplexe que toi.

  2. Il me semble avoir lu dans un article sur le sujet que cette Barbie serait surtout commercialisée pour les hôpitaux. Donc a priori ce n’est pas quelque chose qu’on offrira à Noël !!

  3. mouais… moi je me mets à la place de la gamine, et je me dis qu’elle a peut-être plus envie de s’échapper de sa condition/de ses préoccupations au moins pendant « le moment sacré du jeu » (celui où tout est possible, où elle s’imagine en blondasse aux mensurations de rêve si ça lui fait plaisir, même si une partie d’elle sait qu’elle ne le sera jamais…), plutôt que de se retrouver avec une barbie qui lui rappelle que maman a perdu un sein ou qu’elle même n’a plus ses jolies boucles blondes… Après effectivement, je fais partie des chanceuses qui n’ont pas vécu ces drames à la première personne et suis peut être à côté de la plaque… 😦 ?

  4. j’ai cru comprendre que c’etait une petite fille qui avait fait la proposition d’avoir une barbie comme elle sans cheveux et je suis plutot pour, pour qu’elles se sentent un peu comme toutes les petites filles et puis comme dit plus haut ca ne sera que pour les hopitaux

  5. Pour avoir vu ma maman combattre un cancer du sein avec ablation alors que j’avais treize ans et ma soeur huit, je me dis que pour les petites filles, il est bien difficile de comprendre et d’apprivoiser la perte d’un organe, des cheveux,… pour les petites filles que se soit pour leur propre maladie ou celle d’un parent.

    Quelque part c’est maladroit, mais je pense que c’est aussi porteur de beaucoup d’espoir.
    « Tu vois maman, comme Barbie, elle est toujours belle, même avec un sein et ses cheveux en moins »
    « Tu vois, tu n’as pas une longue chevelures comme les princesses Disney, mais tu es toujours très jolie, même sans cheveux. »

    C’est l’équivalent du graphiste qui avait rendu les princesses Disney chauves pour montrer aux petites filles malades qu’elles aussi pouvaient être belles même sans cheveux…

    C’est un jouet « pédagogique » à n’offrir à son enfant que dans des circonstances très particlières

  6. Ma fille, qui à 16 ans à la fin du mois, à toujours voulu une Barbie en fauteuil roulant. Cela existe aux US, mais je n’ai jamais réussi à lui en faire importer une. Elle a aussi voulu une Barbie noire bien avant qu’on en trouve en magasin, puis une indienne qui reste sa poupée fétiche encore à ce jour …. Pourtant, elle n’est ni handicapée, ni malade de quoi que ce soit, je crois juste que la « normalité », elle trouve ça triste et ennuyeux. Je ne me suis jamais demandé si c’était bien ou pas j’avoue :/

    • Bah y a pas de mal ou de bien… On s’interroge nous-mêmes sur notre réaction un peu choquée… C’est probablement le fait que CETTE poupée-là ait toujours été hyper stéréotypée que le choc est plus grand. C’est plutôt cool en fait que ta fille soit open à ce point.

  7. Pas seulement Barbie CHimio – Barbie Mamectomie en prime… je pense que plus qu’un jouet c’est surtout une opértation de sensibilisation au cancer du sein – et quelque part si on reprend les concepts de la pub « neurale » – c’est plutot une bonne idée car plus on prend un prospect tot pour le sensibiliser a quelque chose et mieux il assimile – sensibiliser les petites filles au cancer du sein (qui les concernera principalement) tot, c’est possiblement faire en sorte qu’elle se fasse examiner régulierement assez rapidement et donc une chance de detecter de nombreux cancers relativement tot.

    • Peut-être… Rhaaaa je ne sais vraiment pas ce que j’en pense. Je suis partagée entre le côté « c’est une évolution » et un côté voyeur « je joue avec le cancer »…
      Enfin, je n’ai quand même jamais rêvé que ma fille invente des histoires de jeune fille cancéreuse. Ca aide sans doute à apprivoiser quelque chose mais c’est une projection qui me heurte un peu tu vois? Imaginer ma fille qui, pour le moment, n’a aucune conscience de ces terribles problèmes, jouant à « tiens, on dirait que tu vas à ton rendez-vous chimio » « tiens, on vient de te faire une mamectomie » rien à faire, ça me rebute un peu…

  8. En tant qu’enfant, je n’ai jamais pensé à une Barbie ayant subi une ablation du sein ou encore une chimiothérapie. Je n’ai pas subi de ces maladies, mais un petit de 8 ans que je connaissais l’a vécu et en est décédé et je me demande si ça n’aurait pas été bénéfique pour expliquer à ses copains/copines la transformation physique qu’il a vécu durant sa maladie (perte des cheveux, incisions et le fait qu’il ait grossi du visage à cause de la cortisone). Ils ont été choqués de sa transformation, voire perturbés, ce qui est normal à leur âge. Selon moi ce n’est ni amoindrir, ni banaliser le cancer, que d’en faire une poupée Barbie.
    C’est un outil utile pour expliquer à ses enfants la maladie d’un autre ou sa propre maladie. De là à le commercialiser en grande surface …

  9. Je n’ai pas googelisé pour vérifier l’info, mais ok si tout le monde ici semble en avoir eu.
    La photo me laisse cependant tout à fait dubitative puisque c’est un montage… On n’a pas des vraies photos de cette barbie ? Difficile de se projeter devant un montage fait avec une barbie des années 80 (elles ne ressemblent plus du tout à ça) avec un sein très visiblement enlevé au tampon et un téton vectorisé ajouté sur le sein (les barbie n’ont pas de tétons)…
    Et pour rebondir sur le commentaire de P3p3tt3 : Je n’ai pas d’enfants, mais me souviens que petite, ma poupée du même style préférée, c’était ma poupée Perle (oui, souvenez-vous, les poupées Perle !!) hawaienne. Elle avait de longs cheveux noirs et la peau brune, ça me faisait rêver…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s