Peaux atopiques: comment survivre à la mer.

Je pense que vous avez tous compris que 2G1M est en vacances au bord de la mer. Avant tout commentaire, sachez que j’écris cet article à partir de mon téléphone donc si les images ne sont pas bien positionnées MEA CULPA à l’avance. On voit rien de ce qu’on écrit en fait.

Reprenons.

Pas la peine de vous faire de longs discours, les peaux atopiques savent toutes que la mer+soleil+sel+transpiration= catastrophe dermatologique.

Du coup je vous avoue que j’avais une certaine appréhension quant au fait de me la jouer campeuse pro loin des pharmacies et des dermatos.

En fait, je m’en sors pas mal du tout. Mais j’ai une routine spécifique, à suivre à la lettre évidemment. Je vous la file.

1. Adieu la cortisone: super dur. Pour les grands accros, faut taper dans la cure de désintox. Ici, ça fait 4 jours que je n’ai plus jamais rien mis (et croyez-moi, c’est déjà un exploit ici) puisque je suis en permanence au soleil. Mais je compense avec d’autres choses. Je t’explique attends.

2. On va en crescendo au soleil: on se pointe pas le premier jour à aller au soleil pendant 8 heures. Mauvais plan. On habitue sa peau petit à petit. J’ai commencé par une petite heure en après-midi, protégée avec une crème solaire spéciale. Je t’en parle après. Puis doucement, j’irai plus longtemps.

3. En parlant de crème solaire, j’utilise la crème indice 50 Eucerin SUN LEB, qui protège contre la Lucite Estivale Bénigne qui est la traditionnelle allergie au soleil et qui fonctionne du tonnerre. On peut la trouver dans toutes les pharmacies. Elle est un peu plus chère qu’une traditionnelle mais très efficace.

20140711-154341-56621196.jpg

4. Au niveau de la baignade: que ce soit un bain chez soi ou à la mer, rester dans l’eau n’est pas bon, encore plus quand celle-ci contient du sel. On n’y reste donc pas des heures, mais maximum 15 minutes et on ne se laisse pas sécher au soleil: on va prendre une douche, une vraie, de suite.

5. Au niveau des produits de douche, j’utilise l’huile de douche Eucerin pour peaux sèches qui est efficace. Il est important de bien se laver pour enlever les résidus de sel et de sable qui peuvent irriter la peau.

téléchargement

6. Au niveau du visage, j’utilise toujours de l’Eucerin mais cette fois-ci le savon au PH neutre. Je lave matin et soir à l’eau froide et je passe tout de suite après de la Cicalfate d’Avene.

Avene_Cicalfate

7. Je prends également tous les soirs un antihistaminique à but préventif, qui m’aide à garder une peau à peu près saine.

8. La meilleure solution que j’ai trouvée en ce moment pour éviter la dermatite atopique, c’est d’hydrater, tout le temps. Aussi bien sur la plage que dans le camping, et avec des crèmes différentes. Pourquoi privilégier la diversité? Parce que de cette manière, on évite au corps de s’habituer et développer des allergies. Alors on y va franco.

9. On ne garde pas d’affaires mouillées contre notre peau: le maillot, quand c’est pas sur la plage, c’est sur l’étendoir à linge. Point.

10. On fait un scrub de temps en temps histoire de bien nettoyer la peau. T’en as pas pris? Regarde à tes pieds: y a du sable partout. On va donc au bord de l’eau et on gratouille notre peau avec le sable fin de la plage.

Voilà, en espérant que ces conseils pourront vous aider… Bonnes vacances !

LPF

Une réflexion sur “Peaux atopiques: comment survivre à la mer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s