Aventure aux cabinets.

Vous le savez, on ne vous épargne aucune de nos histoires, si « savoureuses » soient-elles. Eh bien ici, préparez-vous à nous voir toucher le fond de la saveur, le comble de l’innommable, le puits sans fond (et vous verrez que c’est rien de le dire) du miasme. En gros, préparez-vous au pire : c’est du lourd, c’est toujours du gratuit mais j’espère que vous ne me lisez pas pendant votre pause déjeuner.

J’arrête de vous faire languir et j’en arrive au vif du sujet : les cabinets.

Si vous nous suivez, vous savez qu’on est en camping et qu’on a testé pour vous (et un peu pour nous tant qu’à faire) les wc chimiques.

20140801-113005-41405008.jpg

Eh bien non contents de te gâcher la vie intestinale, les wc chimiques peuvent atteindre un autre sommet de la gachitude vivale : le jour où tu dois les vider.

Assieds-toi, je te raconte.

Déjà, va soulever ce truc qui pèse 20L (sans réfléchir une seconde à ce qu’il contient parce que sinon tu fais le trajet le rouge aux joues). Donc tu te dandines comme tu peux vers le futur lieu du crime, faisant 14 pauses. Et je te parle même pas de la volée d’escaliers faits manifestement par un type drogué au pastis parce que t’as pas une marche de la même taille que l’autre. Ou alors c’est un piège pour que tu te gamelles avec tes 20L de caca, va savoir.

Tu arrives donc devant le vidoir. Le vidoir. Ce terme a pris son sens pour moi en cet été 2014.

Si tu n’as pas de bol, tu fais la file. Et tu tapes la discu autour de pots de chambre géants. L’éclate quoi.

Cette semaine, j’ai vraiment touché du doigt le sublime : j’ai cumulé la file et ce qui va suivre.

Arrivée dans le vidoir, je ferme la porte. Rapport à ma tronche que je ne veux pas voir associée à cette action. Je maîtrise à fond la respiration buccale de toute façon. Et je peux te dire que pas deux secondes t’envisages de respirer par le nez.

Là, je dévisse dans la douleur le machin. Je le hisse péniblement au-dessus du truc et je commence à déverser en douceur les litres de restes de tapenade (je vous jure qu’il vaut mieux essayer de le voir comme ça).

Pourquoi en douceur? Parce que la première fois, j’ai négligé ce détail et que j’ai pu aller me doucher après. Voilà pourquoi.

Sauf que en douceur ne permet pas de faire glisser les quelques bouts de papier non dissous. Eeeeeeet non.
A un moment donc, ça ne coule plus. Je ne comprends pas, je jette un œil prudent et là, ô misère de misère, je vois l’amas de papier qui bouche le machin.

Pitié pitié seigneur des toilettes, ne m’oblige pas à y aller avec les doigts, je serai sage à l’avenir c’est promis.

Je secoue, tu penses. Et ça donne quoi quand on secoue? Ça tombe. Plouf. Grand plouf même. Tellement grand plouf que je pourrai de nouveau aller me doucher, si tu suis.

Je suis en nage, presque en pleurs, mon cœur est coincé dans ma gorge, mon estomac le pousse par dessous.

Bref, le truc touche à sa fin.

Que tu crois.

Là, je tire la chasse.

Et tout remonte.
Tout.

On entend ma voix suppliante murmurer des « non, non, non, pas ça, non, nooooooon ».

Ben si.

Voilà.

20140801-114621-42381691.jpg

20 réflexions sur “Aventure aux cabinets.

  1. Et j’explique comment le fou rire que je viens d’avoir à mes collègues de bureau? 😀

    Mais je compatis à votre douleur! Courage pour la prochaine vidange (et le remplissage d’ici là :s)

  2. Alors, 1) je vous lis pendant ma pause lunch (mais heureusement, le casse croûte était déjà avalé! ;oD)
    2) je suis bien assise
    3) j’ai quand même bien rigolé!!
    4) je n’irai jamais en camping ;o) L’hôtel, c’est quand même plus pratique :o)

    Bonne m**** pour la suite! ;o)

    PS : et un camping qui aurait des vraies toilettes? ça doit bien exister non? :-/

    • Y a des vraies toilettes hein! D’ailleurs évidemment on y va au final. Mais on se disait que ce serait sympa pour ma fille et plus simple le soir etc. En fait non. (Par contre on n’échangerait cet endroit pour rien au monde. Deux mois de pur bonheur entourées d’amis… L’hôtel, c’est pour l’hiver…)

  3. Hahaha, des bonnes histoires de caca comme on les aime!
    C’est vraiment pas le style de trucs qu’un humain aimerait vivre. Déjà que les toilettes dans les campings sont hypra trash par moment (tu te demandes à quoi ça ressembler chez les gens pour qu’ils te laissent la place dans cet état mais t’as pas hâte d’être invitée), mais alors vider sa poche de 20 litres … Haha
    J’me suis tapée une petite barre de rire

  4. Et j’aime assez qu’en bas de cet article, on m’en propose d’autres sur le même thème… à savoir « 10 idées pour épicer votre quotidien love. » Je me marre 😀

  5. quelle galère que vous vivez, les filles! Et dire que c’est de votre plein gré!!!
    quoi qu’il en soit, le récit est tellement réel que je me suis mise à respirer par la bouche dès la première phrase!! chapeau pour le savoir de transmission MDR

  6. Ralala aux secouuuuurs! C’est pour ca qu’il faut employer des toilettes sèches! Au début on se méfie mais en fait c’est un miracle, ca ne sent presque pas pcq tous les copaux absorbent les odeurs mais bon pour le vider c’est pas la joie non plus.. Mais comme c’est plutôt « solide » y a pas autant de risque de prendre une douche!
    courage et profitez bien de vos vacances! 🙂

  7. Il est minuit… Et je me marre toute seule sur mon canap!!! Et heureusement on n’est pas en pleine épidémie de gastro! Beurk!
    Au retour… Il faudra regarder le film « camping car » avec robin Williams… Il y a un passage sur ce grand moment… Version camping car taille USA!!!

  8. Ohhhh Comme je me sens moins seule, avec mes pipis et mes popos du boulot! (C’est ça d’être aide soignante!!) je vous passe les détails… Mais j’ai adoré l’appellation « tapenade »!! À replacer au bouLot celle là! Enfin tout ça pour vous dire « soyez les bienvenues dans mon monde »! Courage les girls!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s