Game over, Maître Gims/Vitaa : analyse

C’est pas VRAIMENT que j’ai quelque chose contre Maître Gims hein. Parce que j’ai déjà analysé en profondeur Bella, vous allez penser que je critique. Mais bon, quand même, je le trouve interpellant, moi, ce gars-là. C’est un peu LE chanteur que les gamins adorent (en primaire) et ça me pose question.

Bref, je n’ai rien contre lui, il m’arrive même honteusement de fredonner ses tubes, mais j’aime bien me pencher sur le fond.

Analyse.

Intro : Maître Gims
Tu sais les mecs comme moi très souvent ça déçoit
Très souvent ça disparaît, ça fait de sales histoires
J’te mentirai des fois, pour rentrer tard le soir
Faut qu’tu saches ma grande je ne suis pas un mec pour toi

Admirons le portrait de l’Homme dessiné ici. C’est bien, ça change des princes Disney. Puis autant prévenir les petites filles de ce qui les attend. Tôt.

Puis, sérieusement, je pensais que c’était un mec bien, moi :

786000584_2029196

[Refrain 1 : Maître Gims]
J’vais finir par m’sauver, sauver, sauver

J’ai un peu envie de te dire qu’on ne souhaite pas mieux…
Je n’suis pas un lover, lover, lover
J’me comporte comme un loser, loser, loser
Donc j’vais finir par m’sauver, sauver, sauver
Yeah

Yeah. Dans les paroles. Parce que ça fait « homme fort ». Je crois.

giphy

 

[Couplet 1 : Vitaa]
Tu sais les filles comme moi font pleurer les gars comme toi
Au début, tu penses me tenir, c’est parfait
J’te laisse croire qu’j’suis naïve, t’as l’espoir qu’j’t’obéisse
Tu finiras par attendre mes appels

Leçon amoureuse n°1 : tu veux attirer un homme? Manipule-le. Super.
Tu crois qu’une fille comme moi en est à son coup d’essai

(= Chaudasse)
Moi, j’infiltrais ton phone-tel’ quatre ans en arrière
Il est encore temps pour toi d’émettre tes regrets
On ne touchera pas ta caisse si tu me rends mes affaires

Belle leçon d’amour et de relation affective stable. Belle vision de la femme forte. Vitaa assure. Elle va te fliquer, péter ta bagnole, te faire poireauter. Non, vraiment, il y a du mérite à transmettre ce type de message aux ados francophones. (Les autres ont déjà Sean Paul)

Tout le monde meurt d'envie que sa fille de 13 ans ressemble à ça...

Tout le monde meurt d’envie que sa fille de 13 ans ressemble à ça…

[Refrain 2 : Vitaa]
Tu finiras par tomber, tomber, tomber
Tu m’supplieras d’t’écouter, saoulé, saoulé
Tu vas finir par sombrer, sombrer, sombrer
C’est toi qu’as voulu jouer, jouer, jouer

Re-relation sympa. L’amour, ce sentiment qui te mettra à genoux.

[Couplet 2 : Maître Gims]
Je suis les griffes de la nuit, je m’en vais quand tu roupilles

Le type se prend pour Freddy Kruger. Le type qui assassine ses victimes avec ses griffes. Qui a une vilaine peau aussi. QUI VIENT QUAND TU ROUPILLES. Maître Gims, tu fais un contresens.

J’enfile mes meilleurs habits, j’ai un problème comme Nicky
Je t’ai changé, c’est bien plus qu’un petit coup d’pouce
Cendrillon ? Bibbidi-Bobbidi-Boo !

Les enfants, Disney n’existe pas. Maître Gims est là pour briser vos rêves, avec ses mots plein de psychologie.

T’es foutue si j’te laisse dans cette situation

Ah parce qu’elle est enceinte en plus?! (ok, j’extrapole)
Ah ! Hin hin, plus de cadeau
T’es l’ombre de mon ombre, ewer Pussycat Dolls! han

« Ewer Pussycat Dolls! han. » Avoue : il te manquait des mots et t’as pris les premiers qui te sont venus, c’est ça?

tumblr_mcyvomlTxa1rti8aw
Cindy sois pas fâchée
Pour t’oublier, j’ai dû t’imaginer en train d’chier !

Je pense que c’est là qu’après avoir touché le fond, on a commencé à creuser. Le néant de la lyric. Ou alors il avait parié qu’il placerait « Chier » dans sa chanson. Je vous cache pas que cette phrase est mon nouveau traumatisme poétique.
Regarde-toi dans la glace
J’étais p’t-être le seul type qui n’avais jamais vu le Pink Paradise
Ohw shit, bye t’es plus de la mif’
On va t’négliger comme l’ami d’un ami

T’es plus de la mif. Bah moi, plutôt crever que d’être de ta mif’ hein, entre nous…
J’devais t’présenter à Karl Lagerfeld
Mais t’as merdé, vas-y file !

Ah tiens, on pouvait creuser encore un peu plus finalement. Que doit-on conclure? Ah oui! la femme est intéressée. Et Maître Machin connaît du beau monde, fallait qu’il le place.

[Couplet 3 : Vitaa]
Tu penses à qui quand je rentre sur le beat ?
Toi qui disais « Vitaa-Gims sur un feat’ : mais c’est quel titre ? »
Maintenant, dis-moi, qui te met la pression sur le beat ?
Et, si tu danses, c’est que Vitaa-Gims, en scrèd’, on fait un hit

Le couplet 3 est notoirement sans intérêt. Plus que le reste de la chanson, c’est tout dire.

[Couplet 4 : Maître Gims / Vitaa]
Tu vas regretter tous ces moments à t’accrocher comme ça
Comment regretter quand c’est moi qui décide que tout s’arrête là ?
Tu n’reverras plus de mec comme moi
Toi, tu m’as prise pour une groupie du Wa’
J’t’avais prévenu, je n’reste pas
Je t’en prie, je n’te retiens pas

Les gars, sans vouloir me montrer déplaisante, personne ne vous retient hein, en fait.

[Refrain 1 : Maître Gims + Refrain 2 : Vitaa]

Ce qui veut dire que, pour faire durer le trauma, on répète les mêmes âneries.

[Outro : Vitaa]
Tu m’diras « Vi’, assieds-toi, faut qu’jte parle, j’ai passé ma journée dans le noir

Une madeleine de Proust! Un petit rappel, pardon, histoire de se rappeler de feue Diam’s repentie, depuis.
« Tu m’supplieras d’écouter, d’écouter, tu n’pourras pas m’oublier
« Vi’, assieds-toi, faut qu’jte parle, j’commence à en avoir marre »
Tu m’supplieras d’arrêter, c’est cramé, c’est toi qu’as voulu jouer

Qu’en conclus-je?

J’en conclus que, Maître Gims et Vitaa, c’est très bien pour mover ton booty en soirée, si tu n’écoutes pas les paroles.

J’en conclus aussi que ce n’est pas du tout adapté aux gamins. A moins de tourner ça en dérision et en priant Krishna que jamais jamais jamais ils ne prennent ce type de tube pour argent comptant.

J’en conclus enfin que Maître Gims, il a pas encore trouvé de lunettes qui tenaient toutes seules. Mais tu me diras, ça n’a rien à voir.

lunettes

(Ou alors, on lui file des lunettes sans branches?)

 signahallo

Ulysse, mon coup de cœur belge 2014.

Comme chaque année au Sart Tilman, l’Unifestival nous a ouvert ses portes le 2 octobre afin de nous faire découvrir certains talents et nous faire danser sur de la musique endiablée. Cette année et pour le plus grand bonheur de mes oreilles, j’ai rencontré Ulysse.

ulysse2

 

Autant vous dire que je suis fan de ces trois bruxellois qui se sont lancés dans l’aventure en avril 2014 en sortant le premier EP intitulé U as in Ulysse. Tu connais pas? Attends, je vais te montrer.

Je vous raconte même pas comme ils gèrent en live. On est tous emportés par leurs mélodies et ils n’ont pas besoin de fioritures pour nous amener dans leur univers. Bref, ce fût un excellent (trop court) moment de pur plaisir que je n’oublierai pas de si tôt.

En attendant, vous pouvez liker leur Fanpage ici.

Ils ont également un SoundCloud que je ne cesse d’écouter en mode repeat.

Et puis bah, si t’as envie de jouer à « Où est Charlie? » en version « où est Gaby? » t’as plus qu’à bien chercher dans cette photo:

ulysse1

Bon, je t’aide: regarde en bas à gauche.

LPF

J’aurais voulu que Jacques Brel soit mon papa.

L’avantage, quand t’as pas de paternel, c’est que tu peux décider de prendre celui que tu veux.

Alors moi, si ça vous dérange pas, je prendrai Brel.

D’abord Jacques est belge.

Le genre de Belge qui te décrit notre pays avec la nostalgie douce qui nus caractérise. D’ailleurs, j’ai beau aimer les vacances, si j’entends le Plat Pays à 1000 bornes de mes campagnes, j’ai la boule au ventre et le manque de frites.

Avec des cathédrales pour uniques montagnes,
Et de noirs clochers comme mats de cocagne
Ou des diables en pierre décrochent les nuages,
Avec le fil des jours pour unique voyage,
Et des chemins de pluie pour unique bonsoir,
Avec le vent de l’est écoutez le vouloir,
Le plat pays qui est le mien.

Puis Brel, il donne des bons conseils sur les relations amoureuses. Le genre de bons conseils un chouïa déprimants, mais pas faux. Non, c’est pas faux…

 

Cette interview m’a laissée sur le cul quand j’avais 20 ans…

« L’homme rêve de foutre le camp… »

Ah c’était donc ça…

Et puis… et puis… et puis il a écrit LA chanson qui me bouleversera toujours, quoiqu’il arrive et à n’importe quel âge…

« Ne plus vouloir se faire aimer, pour cause de trop peu d’importance… Etre désespéré, mais avec élégance… »

L’élégance, les enfants, l’élégance…

Ouep, j’aurais aimé que Jacques soit mon papa.

signature

Quentin vs Ludwig

Dernièrement, une personne chère à mon coeur a prononcé cette phrase hautement controversable : « Quentin Mosimann est un génie. »

large

Par une sorte de dépassement du débat, cette même personne a placé qu’en gros, il valait bien Beethoven qui n’avait été connu qu’après sa mort (hum) et à mon argument « Non mais Beethoven était connu mondialement », a rétorqué en se foutant ouvertement de ma poire outrée que « oui, sûrement sur le web de son époque, lol, ptdr » et « de toute façon il était sourd »…

PicMonkey Collage

Petit cours d’histoire pour toute personne tentée de dire à l’avenir que Quentin Mosimann est un génie au même titre que Beethoven en ma présence.

D’abord, prenons la définition du génie.

« Aptitude naturelle de l’esprit de quelqu’un qui le rend capable de concevoir, de créer des choses, des concepts d’une qualité exceptionnelle : Le génie d’Einstein.« 

Créer des choses, donc.

Le premier single de Mosimann est une reprise de Taxi Girl. Son premier album contient UNE composition et des reprises de titres des années 80. Pour le reste, le gamin sait se faire entourer. Il choisit bien ses partenaires et fait un petit carton. C’est un DJ efficace et peut-être qu’il innove dans son domaine, j’en sais rien. Mais innover n’est pas signe de génie. Faut pas déconner. C’est un pro du marketing.

QuentinMosimann1

Après, bah, il surfe raisonnablement bien sur la vague de la Starac qui l’a lancé et passe de la musique bien tapée qui fait bouger la tête. Il a l’air sympa, il sait faire du fric, mais créateur, Quentin? Trop pas nan.

Penchons-nous alors sur Beethoven…

Ludwig, à 17 ans, croise Mozart (le type qui a composé à partir de 6 ans quand même). Et déjà, Mozart dit de lui qu’il fera parler de lui.

A partir de 1790, il devient le premier compositeur de Vienne, il est connu dans toute l’Europe (et sans youtube, ni internet, fallait quand même le faire), il a 20 ans, a composé presque tout ce que nous connaissons encore aujourd’hui et on l’appelle Le Grand Maître.

La surdité?

Ouep chef, il est devenu sourd. A partir de 30 ans. Quand tu es LE compositeur du siècle, c’est une certaine épreuve.

Extrait du film qu’il vaut mieux avoir vu avant de comparer cet homme à n’importe quel DJ (disc jockey pour rappel hein)…

Et pourtant il compose encore. Retiré du monde, classé misanthrope, seul, il compose et compose encore des chefs d’œuvre. Dont l’Hymne à la Joie.

Tu ne connais pas? Mais si! L’Hymne à le Joie, qui a été reprise et reprise encore, dans des films pour le triomphe, dans des pubs ou dans des trucs drôles. Et qui a 200 ans.

Il a écrit tout ça sans pc, avec un piano, en écrivant des notes et en dirigeant des orchestres. Des airs qui sont toujours là. Qui le font se retourner dans la tombe sans doute à force d’être exploités dans des navets (LE morceau classique de Twilight, c’est la Sonate au Clair de Lune).

Tu trouves ça ringard? No Soucy. Mais n’oublie jamais que la musique que tu aimes aujourd’hui, quelle qu’elle soit, n’existerait pas sans Mozart ou Ludwig.

Beethoven est immortel.

C’était un génie, reconnu de son vivant.

Quentin Mosimann? C’est un DJ.

signature

Coffee or Not?

Ne croyez pas que je vais vous parler de mon problème avec le café : j’aime pas le café mais c’est pas trop le sujet.

Nope. Je vais vous parler de musique. Belge. (Le chauvinisme est en moi)

Je vais vous parler d’eux :

2015083894.21

Donc en fait, Soho, musicienne du groupe Coffee or Not, nous a écrit pour nous parler de leur dernier clip. Elle nous racontait qu’elle nous lit régulièrement et qu’après la presse « traditionnelle », elle passait un petit tour par nous. Je ne vous raconte même pas comme on est trop fières dans ce genre de cas.

Cela dit, je ne vous cache pas qu’on reçoit aussi des petits mots de trucs dont on a moyennement envie de parler : les gens ont beau être sympas, c’est pas pour ça qu’ils sont doués.

Donc nous avons cliqué sur son lien avec des têtes de « ouais bon, attendons de voir… ».

Et on a vu.

Non seulement c’est bon, mais en plus c’est beau. Musicalement, c’est élégant, émouvant, travaillé. Visuellement, c’est belge sans l’être: c’est universel. Mais c’est bien belge, ça, l’universalité.

Je vous laisse déjà regarder ce petit bijou réalisé sans budget par Hadrien Touret, qui nous montre Bruxelles façon court-métrage qui fait des trucs bizarres au fond du bide.

Y a un truc hein?

Si ça vous plaît (et ça vous plaît, ne mentez pas), vous les retrouverez sur leur site tout aussi beau que le reste. Vous pourrez également y écouter d’autres titres…

Pour ma part, je suis totalement conquise.

Voilà. Bon lundi, courage, la semaine ne saurait durer éternellement. Prenez des vitamines et écoutez de la bonne musique.

signature

Une playlist sportive…

Le retour de vacances s’accompagne toujours de multiples résolutions qu’on essaie tant bien que mal de tenir durant l’année. (Sachant qu’environ 96% de celles-ci sont abandonnées dans le mois qui vient)

Bref, notre résolution chez 2G1M, c’est de se mettre au sport. Du coup, on a quelques routines à suivre, comme celle-ci, que je suis par exemple depuis 3 jours.

tumblr_mydm921VkS1tn7a3bo1_500

Mais pour être vraiment motivée et garder la pêche, il me faut une playlist spéciale qui me donner envie de me bouger le derrière. Aperçu:

 

1. Ornette – Crazy.

2. Ahzee – Born Again.

3. C2C – Down The Road.

4. Cassie – Me & You. Non j’ai pas honte de le dire.

5. Disclosure – You & Me.

6. Klangkarussell – Sonnentaz.

7. Moderat – A New Error.

8. Missy Elliott – Get Ur Freak On.

9. Paul Kalkbrenner – Aaron.

10. M83 – Midnight City.

Et vous? Vous écoutez quoi pour vous motiver?

LPF

Wax Tailor: à découvrir absolument!

 Parlons peu, parlons musique. Ça nous arrive pas très souvent, mais bon, on aime bien être éparpillées nous.

Ça fait un petit moment maintenant que j’écoute Wax Tailor et j’ai absolument envie de vous faire découvrir ce mec. Il s’appelle Jean-Christophe Le Saoût et est français. Oui c’est un mec, moi aussi ça m’a perturbée un petit temps..

wax_tailor_

Surtout que quand on écoute ses sons, on n’a pas du tout l’impression qu’il ressemble à ça. Wax Tailor n’est pas super connu genre, ce n’est pas un Justin Timberlake et ce n’est pas le genre de musique qui va passer dans le 6h-9h d’NRJ, mais je trouvais que ça valait le coup de lui dédier un petit article d’amour.

Bref, je vous file quelques morceaux qui sont mes préférés, à vous de juger.

Que dire de plus, si ce n’est que lorsque j’écoute sa musique, je me vois sur la plage en train de regarder un coucher de soleil ou sur la route 66 dans un vieux cabriolet rouge en train de rouler les cheveux au vent (comment ça fait cliché j’te raconte pas)… Bref, c’est l’un de mes compositeurs préféré du moment et je me devais de vous le faire partager!

Et vous, vous écoutez quoi en ce moment? C’est quoi qui vous fait planer?

 LPF