Le ridicule ne tue pas, mais trop de maquillage, si.

Vous le savez, Instagram m’inspire des réflexions sociétales hyper poussées…

La fois où je vous ai parlé de Paris Hilton.

Ou de cette nana qui a des knackis herta en guise de lèvres.

Ou de Miley Cyrus…

Ou encore de ces nanas à la vie parfaite et au poids en dessous de celui de ma fille de neuf ans…

Cette fois-ci, penchons-nous sur cette étrange personne découverte au hasard de mes clics…

10723458_724415727612752_2060759096_n

Je me suis arrêtée net. C’est quoi cette tonne de maquillage, madame?

Non mais objectivement, à partir du moment où tu vides un flacon entier pour ta journée, y a un souci…

Je suis donc allée voir si c’était permanent chez cette dame et je vous confirme que c’est elle qui fait les plus grosses commandes de tous les temps en makeup et autres fonds de teint hyper couvrants…

10726783_724415700946088_1171445803_n

Donc là, elle te raconte que c’est son makeup du lundi matin. Je te parle donc pas du vendredi soir. Et naturellement, elle met, comme tout le monde (hum), des extensions clip dans ses cheveux. Parce qu’elle est trop naturelle sinon…

10723549_724415624279429_1006281532_n

Ne parlons pas de la coutumière pose de faux-cils à rallonge. Pour aller bosser, c’est idéal. Je vous rassure, elle n’utilise que des « human hair ». Tout va bien.

10735698_724415627612762_1441700532_n

Extensions, couche de makeup histoire de ne plus avoir de traits du tout et… Ferrari, bien entendu…

10735665_724415694279422_529560616_n

Avec la serviette autour du corps. Sortie de douche quoi.

10728993_724415704279421_1041707177_n

Carrément en mode musée Grévin…

10723124_724415660946092_1782351313_n

Et ma préférée. Soit elle a méchamment retouché son bras, soit elle a un sérieux problème alimentaire : la nourriture fuit ses bras pour aller direct dans ses seins.

Moralité de cet instagram? Trop de makeup tue. Au moins l’épiderme…

signahallo

Série: UTOPIA…

Puisqu’on ne se lasse jamais de commencer de nouvelles séries et qu’on ne savait pas laquelle choisir, nous avons suivi les conseils de nos lecteurs et nous sommes lancées dans la grande aventure d’Utopia. Il nous fallait quelque chose de court, d’original et de prenant.

gif2

c'est quoi l'histoire

« Utopia » est une bande-dessinée légendaire sur laquelle plane le mystère. Mais quand Ian, Becky, Grant et Wilson, un petit groupe de personnes qui n’avaient jusqu’alors aucun lien, se retrouvent chacun en possession d’un exemplaire original du manuscrit, leurs vies basculent soudainement et brutalement. Immédiatement pris pour cible par une impitoyable organisation meurtrière connue sous le nom du Network, les membres du groupe, terrifiés, n’ont plus qu’une seule solution s’ils veulent survivre : courir !

gif1

ce qu'on en pense

Franchement, génial. Le premier épisode, tu comprends pas vraiment, je te préviens. Tu te demandes un peu ce que tu fous à regarder ça mais tu apprécies le tout quand même parce que les acteurs jouent super bien et que le scénario est vraiment pas mal. Puis au fil des épisodes, tu commences à carrément aimer. Le truc chiant? Il n’y a qu’une saison complète de 6 épisodes, et la deuxième est cours mais difficile à trouver… A regarder seul ou accompagné, mais sans enfant dans la pièce parce que bon, c’est un peu trashounet parfois quand même.

gif3

10733050_723695024351489_1540482795_n

Annabelle : un film qui fait peur.

Hier, nous sommes allées voir ce film tant attendu, prequel de Conjuring, dont on vous avait parlé ici

annabelle-poster

pitch

Vous vous rappelez le début de Conjuring? Mais siiiiiiiii, les Warren intervenaient auprès de deux infirmières paniquées parce qu’elles se faisaient harceler par une saleté de poupée? Bah la poupée, c’était Annabelle.

On se retrouve donc bien avant cette histoire, à l’époque où Annabelle n’est qu’une poupée bien banale (mais quand même sacrément moche, aucune personne sensée n’en voudrait). Un gentil mari amoureux l’offre à sa jeune épouse enceinte.

Je ne vous spoilerai pas en vous disant qu’il n’aurait pas dû, si?

avis

Franchement, c’est le MEILLEUR (ou pire, ça dépend) film d’horreur qu’il m’ait été donné de voir.

Pour tout vous dire, les hommes autour de nous se cachaient le visage avec les mains, d’autres sursautaient autant que nous et les gens ont crié plusieurs fois…

tumblr_mh2an3zoDV1rorvmdo1_500

Leonetti, le réalisateur, qui a aussi dirigé Conjuring, est définitivement un maître de l’angoisse. Il la distille avec un brio rare, la faisant monter et retomber avec une maestria étonnante.

annabelle_teaser_gif_zps0f4d6c35-who-are-you-taking-in-a-battle-chucky-or-annabelle

Les premiers sursauts sont inattendus, te prenant les tripes sans prévenir. Ensuite, tu te tiens prête, accrochée à ton siège et… rien ne se passe. Tu peux sursauter pour un écran qui devient noir une seconde. Et finalement, tu sais que tu vas flipper, tu ne sais pas quand, tu ne cherches même plus à le savoir et tu apprécies le tour de manège. Parce que ce film est un tour de manège plein de sales loopings pas très bons pour l’estomac. Mais n’est-ce pas ce qu’on cherche après tout?

tumblr_nco07fchEU1tfyseno1_500

Le tout est enrobé d’une musique qui, à elle seule, vous place le décor. Et on est loin de la plage au sable fin.

Les scènes s’enchaînent, surprise après surprise, horreur après horreur… Tu ressors avec les cheveux dressés sur la tête.

Annabelle est une délicieuse saloperie que vous adorerez haïr. Promis.

Sans compter que, pour rappel, elle est aujourd’hui réellement enfermée dans le bureau des Warren, qui la font bénir deux fois par mois. Par sécurité…

Cette saleté est donc réelle. Hum. Pour ceux qui veulent y croire.

Cette saleté est donc réelle. Hum. Pour ceux qui veulent y croire.

Allez. Dites-moi si je vous ai motivés à aller voir ce film alors que je ne vous quasiment rien dévoilé de son intrigue…

signature

Les films que tu peux pas mourir sans les avoir vus : épisode 13 : Psychose.

Je continue à montrer à Gab les films qui ont marqué ma vie… (plus longue que la sienne si tu as suivi l’histoire…)

On en a enchaînés quelques-uns récemment dont celui-ci, mythique, troublant et abominable!

affiche-Psychose-Psycho-1960-1

pitch

Marion, une secrétaire banale et amoureuse, vole 40.000 dollars à son patron et prend la fuite.

Elle trouve refuge dans un motel, en pleine nuit : le Bates Motel.

Là, Norman, le propriétaire, un jeune homme timide et discret, l’accueille. Il vit avec sa vieille mère handicapée dans la maison surplombant le motel…

La suite? Je vous laisse la découvrir…

Hitchcock-Psycho-House1

avis

C’est cultissime. Et le mot n’est pas galvaudé.

Je te sens venir avec tes idées de « c’est vieux et c’est lent ».

Bah oui, c’est vieux, ça date de 1960.

Bah oui, c’est plus lent qu’un film actuel.

Sauf que, si tu ne l’as pas vu, tu rates une sacrée trouille. La fin étant une surprise phénoménale, un vrai choc cinématographique, tu DOIS prendre le temps de te laisser happer par l’ambiance et l’angoisse amenée avec un brio incroyable. C’est LE crescendo idéal.

C’est en regardant Psychose que tu piges que les films d’aujourd’hui t’en jettent certes plein les mirettes mais n’atteignent pas la finesse flippante d’un chef d’oeuvre comme celui-ci.

Tu n’oublieras jamais plus Norman Bates. Ni son nom, ni son regard. Jamais.

tumblr_inline_myyh08odoJ1rvco8p

Et j’imagine que, comme tous ceux qui l’ont vu, tu auras une petite pensée pour Marion chaque fois que tu tireras ton rideau de douche.

signature

Black Storm… un film… catastrophe!

Au pif, nous sommes allées voir Black Storm, le film catastrophe-type… et franchement sans regret… (pour des raisons diverses que nous ne manquerons pas de vous développer)

858

pitch

Y a vraiment besoin de détailler?

Bon allez…

Un père veuf pas très cool avec ses grands fils. Un grand fils qui part avec sa future nana là où il ne doit pas aller. Une tempête qui approche. Le grand fils est coincé avec la nana sous des débris. La suite de la tempête arrive. Le papa va-t-il sauver son petiot?

avis

Plus cliché dans le scénario, tu peux pas.

Et pourtant, c’est presque ce qui fait le charme du film. Du pur film de genre.

Répliques clichés (où tu rigoles tellement c’est attendu), déclarations d’amour ridicules et je t’en passe. Ces gens n’ont définitivement pas de bol. Après une couille, hop, une autre. Ils cumulent mieux que les politiques.

Mais à côté de ça, on a des images de MA-LA-DE.

BlackStorm-images-060814211210

BlackStorm-images-230714123728

Rien que pour les effets spéciaux, le film vaut d’être vu. Il suffit de prendre tout le reste pour une sorte de parodie.

La conclusion avec le capitaine de l’équipe de basket est carrément pathétique mais nous a fait mourir de rire. (Vous voyez de quoi je parle? Ne spoilons pas plus…)

Et vous, vous l’avez vu?

signature

Lou, Journal Infime te fait gagner des cadeaux!

Il était tant attendu que les familles frétillent : Lou! Journal Infime sort le 8 octobre!

unnamed

Y en a qui ne connaissent pas??? (Sérieux?)

Allez, je suis bonne âme, je vous fille le synopsis…

Lou est une jeune fille créative et rêveuse d’une douzaine d’années. Elle vit seule avec sa mère, Emma, qui a mis de côté sa vie de femme ces dernières années pour se consacrer à l’épanouissement de sa fille. Leur cocon confortable cache malgré tout quelques failles : Emma stagne et glisse doucement vers la mélancolie alors que Lou est obnubilée par Tristan son petit voisin, délaissant sa bande de copains… Leur bulle éclate alors qu’Emma entame une renaissance amoureuse et qu’un premier baiser fait rentrer Lou dans les années enivrantes de l’adolescence.

Autant vous dire que chez nous, ça fait écho!

Alors avant de vous expliquer ce que notre partenaire vous fait gagner, on tient quand même à se la péter un peu (au cas où vous ne l’auriez pas vu sur notre facebook ou notre twitter) avec ceci :

Capture

Mais je m’égare…

Voici donc les cadeaux qu’on vous propose de gagner pour fêter l’événement…

5 chouettes rubans :

rubans

5 mini blocs-notes

bloc

Et 5 planches de stickers :

autocollants

Je suppose que les scrapbookeuses dans l’âme vont se sentir appelées par ces goodies si cutes.

Pour participer, rien de plus facile :

1. Tu partages cet article sur facebook, twitter ou autre.

2. Tu commentes ci-dessous en nous disant quel cadeau tu aimerais (si tu veux les 3, tu joues trois fois)

3. On tirera au sort le 14 octobre à 20h!

Sur ce, je vous laisse avant la bande-annonce du film et attends de savoir si vous avez aimé ce petit bijou familial…

signature

« Délivre-nous du mal », mouais, bof.

Adeptes de films d’horreurs, Chrystelle et moi décidâmes d’aller nous promener au Kinepolis un soir de semaine pour aller voir le petit nouveau de la rentrée: Délivre-nous du mal, réalisé par Scott Derrickson.

310746

Si je devais commencer par le synopsis, je dirais que le film est une histoire de possession, de meurtres et de Diable. On a d’un côté un agent de police qui ne croit absolument pas en toutes ces choses et, de l’autre, un prêtre qui se bat pour qu’on croit enfin que ces gens en question ont un problème avec Satan. Le film est en fait une enquête policière cherchant à résoudre de mystérieux crimes inexplicables.

Oui bon, dit comme ça, on a l’impression que c’est du vu et revu. Bah je te rassure, c’est du vu et revu.

Ce que j’en pense: en fait le film n’est pas mauvais en soi, ce n’est pas une daube, mais disons que, pour moi, il ne vaut pas le coup d’aller le voir au cinéma. Le film utilise tous les stéréotypes du film d’horreur (l’enfant, la possession, la boîte à musique, l’exorcisme, l’histoire du prêtre qui n’est pas cru par l’agent de police athée etc…) et est construit comme tous les autres. Du coup, on sait d’avance quand ça va péter et quand ça va faire peur et puis bah… On n’a pas peur en fait.

La seule fois où j’ai sursauté (comme une malade, je vous l’avoue), c’est parce qu’un chat se met à miauler un peu trop fort. Voilà quoi.

Sinon, l’histoire reste regardable et les scènes sont bien faites, les acteurs sont bons et on ne s’ennuie pas. Et le prête est plutôt sexy. Hum. Mais comme je m’attendais à un Conjuring, j’ai été un peu déçue.

DELIVRE-NOUS+DU+MAL+PHOTO2Si si, il est sexy avoue.

Et vous? Vous l’avez vu? Vous avez aimé?

LPF