Le Monopoly? C’est non.

C’est pas qu’on n’aime pas jouer. Mais disons qu’aux Trois Chênes, on a du mal avec les jeux de société. On y joue parfois avec Lola, histoire de se racheter une conscience, mais c’est carrément pas notre truc. On a toutes les deux des raisons différentes de ne pas aimer ce genre d’activité: Chrys s’ennuie, ne voit pas l’intérêt, en fait on peut carrément dire qu’elle en a rien à foutre. De mon côté, je suis mauvaise perdante. Mais quand je dis mauvaise perdante, je veux dire par là que quand Lola me bat, j’ai profondément la haine contre elle. Oui elle a neuf ans, oui c’est ma nièce, mais quand même.

Bref, un soir à Marseillan, Valérie, la cousine (on t’aime ne l’oublie pas), nous propose de faire un Monopoly « en famille », avec les enfants et tout et tout. Eh bah retiens bien une chose l’ami:

monopoly

 

Pourquoi?

1. Le Monopoly, quand on joue avec les VRAIES règles, ça dure trois heures en moyenne. Trois heures de « j’achète! » de « t’es chez moi! » « tu me dois 4€ » « qui c’est qui a la rue de la Paix? » « elle est encore libre la Gare de Lyon? » Et au bout de douze tours « non mais là, ça a pas encore commencé. »

2. En famille, il faut supporter les cris de joie des enfants qui posent un hôtel sur leur propriété.

3. On arrive vite à court de planteur.

4. Cette putain de case départ fait durer le plaisir puisqu’on doit offrir 200€ à chaque tour.

5. Jouer à six, ça fait beaucoup de pions. On s’y retrouve pas. C’est le bordel.

Un aperçu de la soirée? C’est simple:

Chrys faisait tout pour perdre. TOUT. J’avais le rôle de la banque et comme je suis une banquière honnête, je file les 200€ quand tu passes par la case départ. Je vous raconte même pas le regard assassin qu’elle me lançait chaque fois qu’elle y passait. Genre j’osais même plus lui donner à la fin. Je tournais le regard style « non non j’ai pas vu que t’es passée par là ». A côté de ça, Valérie, Daniel et Bérénice étaient TROP DANS LE MOUV. Nathaniel, lui, voulait simplement tout faire pour jouer sur les genoux de son père. D’ailleurs, j’ai compris que quand on avait des enfants, on développait une sorte d’abstraction totale des pleurs parce que personne ne l’entendait parler en suppliant son père de jouer mais moi OUI (je t’aime quand même poussin, t’es le plus beau et tout et tout). Lola adorait jouer, mais au bout de trois heures, on voyait qu’en fait elle était crevée mais faisait tout pour éviter le moment du « c’est l’heure d’aller au lit! » De mon côté, je tirais cette tête là:

monopoly2

En plus, on n’avait plus de planteur.

Tout ça pour dire que ce soir-là, j’ai compris que les jeux de société, même en famille, même en vacances, même au bord de la mer, même avec des gens qu’on aime, même en étant juste la banque, c’est pas possible.

Bon allez, je vous dresse un tableau super négatif, mais au fond, ça reste un chouette souvenir. Même si je ne voudrais plus jamais recommencer au risque de passer l’arme à gauche.

monopoly1

Puis bon, Chrys s’amusait bien dans son coin en fait…

monopoly3

LPF

Les vacances sont finies. Article déprimant.

C’est avec une grande nostalgie et des violons que je viens vous annoncer que les vacances sont finies pour moi les amis. Ô tristesse. Bref, je voulais juste dire que j’ai aimé me lever tous les matins avec cette vue:

20140812-142445-51885243.jpg

Que j’ai surkiffé ma mère de manger avec celle-là:

IMG_3868

 

Que j’ai adoré ces après-midis à faire:

20140812-142658-52018917.jpg

Ou encore:

20140812-142834-52114838.jpg

Mais aussi:

20140812-143006-52206072.jpg

Et puis dans notre petit camping, tout le monde se connaît. Du coup, tous les jours, c’est:

20140812-143230-52350012.jpg

20140812-143326-52406316.jpg

 

 

IMG_3926

IMG_3923

 

Et puis bah, même quand il pleut, on s’en fout. On fait apéro quand même, et on met des bâches:

IMG_3921

 

Et on s’occupe avec plein d’activités super coolos:

IMG_3773

IMG_3930

IMG_3919

IMG_3917

IMG_3924

 

 

Bref, je pense que les photos parlent d’elles-même. C’était tellement bien, tellement cool, tellement chouette… Tellement beau… Je n’ai qu’une chose en tête: retourner dans ce coin de paradis et retrouver tout ce beau monde pour continuer à être ensemble et à rire. Je ne vous cache pas que lorsque l’avion a décollé, j’ai pleuré toutes les larmes de mon corps…

A l’année prochaine, Marseillan.

IMG_3765

LPF

 

The Bree Van de Kamp Challenge : semaine 15 : le tableau de contrôle.

Jusqu’ici, avoue, c’est sur ton fridge que tu colles tout le bordel de paperasse, horaires scolaires, factures urgentes, souches médicales and co.
Résultat : l’horaire de ton gamin de l’année 2009 est toujours accessible. U-ti-le.

D’ailleurs, t’as une flemme pas possible rien qu’à l’idée de chercher une info.

gif meme

Ce que je te propose, c’est de tout synthétiser. Les horaires de tout le monde, les trucs à faire, les listes de courses, tout en un point, accessible à tous.

Le but?

A la maison, on est une team. Le tableau de contrôle, c’est LE guide. Un coup d’œil et on sait qui fait quoi, quand, comment. Et croyez-le ou non, ça nous simplifie la vie à mort. On prépare le dimanche en 30 minutes le tableau de la semaine entière et zou, l’affaire est pliée. Pas de questions ou remarques quotidiennes « je fais quoi à manger ce soir? ah mince non, j’ai pas de salade. Flûte, on a oublié les poubelles! ». Vous savez, ces questions qui font qu’à la fin de la journée, vous êtes un peu tendue du string…

Genre comme ça :

b9f68dd1a53edfe46594ac5046795ab0

Pour finir vers 22h comme ça :

tumblr_mthdp6bxWZ1s8bcyso1_400

Un tableau de commande, ça permet à tout le monde de voir qui est surchargé quel jour et choisir de prendre la relève de l’une ou l’autre des tâches et surtout, SURTOUT, tout est équitable, établi, pas de prise de conscience subite que vous vous faites entuber par la familia (mais là, je parle d’expériences passées avec des HOMMES).

On y met quoi?

Ce qu’on veut les filles hein. Chez nous, le tableau de contrôle comprend les points suivants :

  • Calendrier hebdomadaire de chacune des habitantes de la maison (3 calendriers, donc)
  • Menu mensuel (il permet d’établir en début de mois la liste des « grosses courses », les non périssables)
  • Menu hebdomadaire (qui permet d’établir la liste des courses de la semaine, les aliments frais)
  • Liste des courses (sur laquelle chacune est libre d’ajouter ce qui lui manque et que n’importe laquelle peut attraper au vol pour aller au supermarché)
  • Programme des tâches ménagères
  • Gestion du blog (pour nous, qui fait quoi, comment, qui achète quoi?)

On le met où?

Dans un lieu accessible et visible par tous. La partie concernant les plus petits doit leur être accessible.

On le fait comment?

Plein de solutions possibles! Des tableaux vitrés sur lesquels on écrit au feutre effaçable, des feuilles imprimées que l’on clipse et que l’on peut jeter après usage, à vous de trouver et d’inventer votre propre système.

Des exemples?

Bah tu sais bien qu’on n’est pas avares. On te montrera notre tableau à nous prochainement avec même (MÊME QUOI!) nos propres planning choupis d’amour en téléchargement gratuit. Mais en voici de jolis qui nous ont inspirées.

001

Central-Command-Center_10-666x1024

Command Center-011

Command-Center-1

Family Command Center 4

Home-Management-COMMAND-Center

P3200235

organizer wall

Oueeeeeeeeh je sais, strobo! Mais rien ne t’empêche de faire pareil.

Love Peace Flex,

Chrys