Ulysse, mon coup de cœur belge 2014.

Comme chaque année au Sart Tilman, l’Unifestival nous a ouvert ses portes le 2 octobre afin de nous faire découvrir certains talents et nous faire danser sur de la musique endiablée. Cette année et pour le plus grand bonheur de mes oreilles, j’ai rencontré Ulysse.

ulysse2

 

Autant vous dire que je suis fan de ces trois bruxellois qui se sont lancés dans l’aventure en avril 2014 en sortant le premier EP intitulé U as in Ulysse. Tu connais pas? Attends, je vais te montrer.

Je vous raconte même pas comme ils gèrent en live. On est tous emportés par leurs mélodies et ils n’ont pas besoin de fioritures pour nous amener dans leur univers. Bref, ce fût un excellent (trop court) moment de pur plaisir que je n’oublierai pas de si tôt.

En attendant, vous pouvez liker leur Fanpage ici.

Ils ont également un SoundCloud que je ne cesse d’écouter en mode repeat.

Et puis bah, si t’as envie de jouer à « Où est Charlie? » en version « où est Gaby? » t’as plus qu’à bien chercher dans cette photo:

ulysse1

Bon, je t’aide: regarde en bas à gauche.

LPF

Une playlist sportive…

Le retour de vacances s’accompagne toujours de multiples résolutions qu’on essaie tant bien que mal de tenir durant l’année. (Sachant qu’environ 96% de celles-ci sont abandonnées dans le mois qui vient)

Bref, notre résolution chez 2G1M, c’est de se mettre au sport. Du coup, on a quelques routines à suivre, comme celle-ci, que je suis par exemple depuis 3 jours.

tumblr_mydm921VkS1tn7a3bo1_500

Mais pour être vraiment motivée et garder la pêche, il me faut une playlist spéciale qui me donner envie de me bouger le derrière. Aperçu:

 

1. Ornette – Crazy.

2. Ahzee – Born Again.

3. C2C – Down The Road.

4. Cassie – Me & You. Non j’ai pas honte de le dire.

5. Disclosure – You & Me.

6. Klangkarussell – Sonnentaz.

7. Moderat – A New Error.

8. Missy Elliott – Get Ur Freak On.

9. Paul Kalkbrenner – Aaron.

10. M83 – Midnight City.

Et vous? Vous écoutez quoi pour vous motiver?

LPF

Les films que tu peux pas mourir sans les avoir vus. Episode 3. Ludwig van B.

Un biopic, oueh.

Et je vous préviens, sortez vos mouchoirs une fois de plus.

Évidemment, on parle de Ludwig van Beethoven, cachant vainement sa surdité au monde, évidemment on parle de musique, une des plus belles au monde, mais on y parle aussi d’une tragédie (romancée mais on s’en fout, non?).

Un petit extrait en musique…

A l’heure de sa mort, Beethoven lègue tout à une femme, sans la nommer. Il lègue son œuvre à la femme de sa vie, ne laissant qu’un vieux courrier pour aider à la retrouver. Son secrétaire part alors à la recherche de ce grand amour, au travers des quelques femmes qui ont compté pour le grand compositeur.

Et c’est le plus grand quiproquo, la pire erreur, qui a guidé cet amour vers sa fin bouleversante…

Réapprenez la belle musique, avec ses profonds frissons, devant un Gary Oldman aussi parfait qu’à l’accoutumée et finissez ce film avec un « Putain mais c’est pas VRAI????? », comme Gabrielle…

Ludwig van B

signature

Musique? Vous appelez ça de la musique?

Ok, je veux bien admettre que parfois, j’aime bien les trucs méga commerciaux de la mort qui passent en boîte. Certes. Mais ça, là, ça je peux pas.

On est bien loin du « Ecoute, ça c’est de la musique », quand papa monte le son de la radio de sa voiture et nous fait entendre un truc qu’on considère comme trop chelou et ringard de la mort. Loin loin loin.

Non, ici, on a la chance inespérée d’écouter un gros débile: Maître Gim’s.

J’avais déjà supporté le beuglement de l’animal dans « j’ai pété les plombs, j’ai quitté l’école, si seulement tu savaiiiiiiiiiis » et, comme toi aussi tu écoutes la radio tous les matins, tu connais la suite. Ne parlons même pas de « Elle répondait au nom de Bella nanani nanana ». Ce type fait donc partie du groupe Sexion d’Assaut qui, au passage, a définitivement fait entrer dans la tête des gamins qu’on écrit « sexion » et pas « section ». Merci les gars.

Ces merveilleux rappeurs ont été connu pour leur chanson célébrissime:

On voyait déjà le niveau à l’époque: « Ok ! Déconcentré, t’étais dès qu’on s’est té-ma
Déconcentré, t’étais dès qu’on s’est té-ma
Déconcentré, t’étais dès qu’on s’est té-ma
Dès qu’on s’est té-ma, t’étais dès qu’on s’est té-ma »

Ô SEKOURE.

Soit. Par je ne sais quel idée originale, le petit Gremlins s’est décidé à sortir du groupe pour se lancer en solo. Mais la première vidéo témoigne d’un manque évident de talent. J’veux dire, même moi je fais mieux. T’as écouté les paroles? Attends, je te sors le meilleur du meilleur:

T’es foutu si j’te laisse dans cette situation.
Plus de cadeau, t’es l’ombre de mon ombre, Pussycat Dolls.
Cindy soit pas fâchée, pour t’oublier j’ai dû t’imaginer en train d’chier !
R’garde toi dans la glace j’étais p’t’être le seul type qui n’avais pas vu le being Paradise !
(OOH Shiet)

Si si, ça vole aussi haut que le « Allô » de notre chère Nabi-nabila. On a donc une sorte de suite de mots censés former une phrase, et j’insiste sur le « censés », puisqu’en fait, la dite suite de mot n’a aucun sens. Je suis désolée mais tu ne vas pas me dire que tu comprends quand quelqu’un te dit « Plus de cadeau, t’es l’ombre de mon ombre, Pussycat Dolls. » Et bien ça Mesdames et Messieurs, c’est la signature du personnage. C’est le mec qui pourrait te placer « anticonstitutionnellement » dans n’importe lequel de ses textes. C’est le machin qui, j’en suis certaine, compose ses chansons en sélectionnant des mots qu’il trouve cools à entendre mais dont il ne connaît pas le sens. Et ce mec est millionnaire. Sois pas gavée.

Bref, ce qui me choque vraiment là dedans, c’est d’entendre ça TOUS LES JOURS à la radio, à chaque fois que je vais dans ma voiture, comme si c’était le TUBE de l’année. On martèle les gens avec de la merde et on s’étonne que des gosses de douze ans pensent déjà que:

T’as l’espoir qu’j’t’obéisse,
Tu finiras par attendre mes appels.
Tu crois qu’une fille comme moi en est à son coup d’essai, moi j’infiltrais ton phone tel 4ans en arrière ?
Il est encore temps pour toi d’émettre des regrets.
On touch’ra pas ta caisse si tu me rends mes affaires.

Eh oui.

J’ai donc émis la conclusion que finalement, Nostalgie ou Classic21 c’était quand même vachement mieux que FUN ou NRJ. Bah ouais, désolée.

En vous souhaitant un bon lundi,

Love Peace Flex,

Gaby.